Bibi Bredy - L'entrevue

NOTRE COUP DE COEUR DU MOIS


Jeune femme d'origine haïtienne, Bibi est une mannequin canadienne qui se fait de plus en plus connaitre dans l'industrie de la mode. Voici une l'entrevue avec elle suite au shooting avec Avril, notre photographe.


1) Bibi, ce n’est pas la première fois que tu passes devant la lentille d’Avril. L’an passé tu as été photographiée par Avril et les photos ont été publiées dans le Magazine Madly Juicy. Depuis ce shooting, comment dirais-tu que ta carrière de mannequin a évolué ? 

Effectivement ce n’est pas la première fois que je passe devant la lentille d’Avril, nous avons eu la chance de collaborer plus d’une fois ensemble. C’est toujours un si grand plaisir pour moi car Avril est une photographe très talentueuse. Dans ce métier chaque shoot est une nouvelle expérience en soi. Dans l’industrie de la mode, j’ai appris au fil du temps à me faire confiance et à croire en moi. C’est justement ce que j’adore dans ce choix de carrière. 
 

2) Qu’est-ce que ce parcours t’a appris ? Crois-tu que quelque chose en toi a changé depuis un an ? 

J’ai appris à ne pas avoir peur du refus parce que dans la vie il faut prendre des risques pour réussir. Si cela ne marche pas, il ne faut surtout pas baisser les bras et continuer à persévérer. N’ayez pas peur de frapper aux portes.
Aije changé en un an? Oui! Je suis beaucoup plus confiante aujourd’hui comparativement à l’année dernière. C’est tellement agréable de regarder en arrière et de se dire que même si on n’est pas encore rendu à l’objectif final et sachant que l’on va continuer de progresser, que l’on a quand même avancé dans la bonne direction. 
 

3) Avril Magazine dévoile cette semaine un nouveau shooting où tu es mannequin. As-tu trouvé ton expérience avec Avril différente de l’an passé ? 

Avril sait comment te faire sentir belle et te mettre à l’aise. Malgré le fait que nous en soyons seulement à notre deuxième collaboration, je me sentais comme si je travaillais avec une équipe que je connaissais depuis longtemps. Ce fut un réel plaisir de participer sur ce shoot avec Avril et sa collègue Justine. 
 

4) Lors du shooting tu nous as parlé un peu de ton expérience à New York, entre autres pour la Fashion week de cet automne. Peux-tu nous en dire un peu plus ? Est-ce la première fois que tu y participes ? 

C’est toujours un apprentissage dans l’industrie de la mode. Tu apprends à communiquer avec tout le monde peu importe la langue, la culture, le lieu par sa riche diversité. En participant au Fashion Week à New York, j’ai pu faire la connaissance de plusieurs personnes très intéressantes tels que designers, mannequins, clients et différents membres de l’industrie.
Oui ce fut ma première participation et j’espère avoir la chance de répéter cette belle expérience! 
 

5) Est-ce qu’il y a des designers qui t’ont plus marqué que d’autres ? 

Chaque designer se démarque par sa créativité. Chaque personne est unique en son genre et il y aura toujours un designer de style différent pour chacun et chacune d’entre nous. Dans mon cas, j’ai adoré toutes les créations que j’ai eu la chance de porter et je trouve que chacun de ces designers mérite d’être reconnu pour leur immense talent. 
 

6) Peux-tu expliquer à nos lecteurs comment tu as réussi à obtenir les contrats que tu as fait à New York ? 

Je suis toujours impressionnée par le nombre d’offres et la facilité à créer des contacts par les réseaux sociaux. Utiliser tous les outils à votre disposition! Il faut également garder confiance et persévérer. Créer de bonnes relations dans le milieu, soyez toujours vousmême et donner votre 100%. 
 

7) Vois-tu une différence entre ta carrière de mannequin à Montréal et celle à New York ? 

À New York, le marché est plus grand donc il y’a une forte demande. Il y’a beaucoup plus de mouvement. Montréal garde cependant une place très particulière dans mon cœur car j’ai commencé mon rêve à Montréal. 
 

8) As-tu une préférence entre te retrouver devant la lentille d'un photographe ou fouler les passerelles ? Quelle est la grosse différence selon toi ?

J’adore la polyvalence et la diversité. Passer devant la lentille d’un photographe me permet d’être moimême et de m’exprimer. Je peux être plus créative tout en partageant mes idées avec le ou la photographe pour réussir de beaux projets.
Être sur la passerelle est une situation un peu différente mais autant satisfaisante car cela me rappelle un peu mes moments sur les scènes de danse. J’ai la chance de montrer l’élégance des créations des designers. Ces designers passent des mois dans leurs ateliers à créer une œuvre d’Art. Ils nous font ensuite confiance de faire vivre leur créations, de les mettre en valeurs pour
que le public puisse en contempler la beauté. J’adore la confiance mise en moi à ce moment et cela me donne un réel plaisir de faire partie de ce moment. 
 

9) Merci encore pour tes réponses à nos questions et ce fut une expérience super agréable de faire une autre shooting avec toi . Tu es une excellente mannequin mais tu es aussi une personne adorable. Comme dernière question, nous aimerions savoir où te vois-tu dans les prochaines années ? As-tu un rêve ou un objectif qui n’est pas encore atteint ? 

Durant les prochaines années je me vois toujours dans un milieu créatif. Ouvrir mon entreprise, et avoir une petite famille à moi. Continuer d’aller de l’avant et réaliser mes rêves. 
 

Avril